31

[TECH] 10 règles pour photographier une soirée

Petites astuces (rapide, pas de post-prod cette semaine ;-) pour photographier une soirée :

1. Positionnez-vous en Mode M, et testez ces paramètres avec votre main avant de passer à l’action.

2. Si vous avez un boitier supérieur au Canon EOS 50D-550D passez direct à 500-800 ISO. Pour les autres 400 ISO c’est mieux pour limiter le bruit.

3. Choisissez une vitesse d’obturation assez lente mais pas trop. Typiquement 1/20s – 1/10s. Ne vous inquiétez pas, vos sujets ne seront pas flous, car c’est le flash qui les figera et non la vitesse d’obturation ! Si le fond contient trop de flou de bougé à votre gout, augmentez votre vitesse. Mais pas à plus de 1/50s, sinon vous allez perdre trop de lumière d’ambiance.

 

4. Réglez votre flash en Mode TTL pour qu’il puisse régler automatiquement sa puissance en fonction de la distance et de la couleur du sujet. Perso, je le booste à +1 si je le déporte au plafond et à +1/3 voire +2/3 en direct.

 

5. Agrandissez votre source lumineuse. Ne vous encombrez pas de votre Gary fong Lightsphere (pipo) ou autres accessoires si vous avez un plafond blanc, gris ou assez clair pour réfléchir la lumière. Si ce dernier est rouge, préférez le flash direct nu ou avec une mini boite à lumière.

6. Tournez, Bougez votre boitier ! A des vitesses faibles comme 1/20s voire 1/4s vous pouvez créer des effets de mouvements si votre ambiance ou le lieu n’est pas top. La moindre lumière ambiante ou continue vous permettra de dessiner avec elle (light painting). Tout en gardant votre sujet net, car tout ce que le flash touche reste net. Gardez cette règle en tête.

 

7. 1er rideau ? 2nd rideau ? Le premier bien sur. Ne vous prenez pas la tête avec le second rideau qui va plus vous perdre qu’autre chose. En effet, vous allez (voulez ?) d’abord figer le sujet avec le flash puis relever votre lumière ambiante, plutôt que de prendre le risque de faire le contraire. Car il y a de fortes chances que votre sujet change son expression, sa position ou  parte carrément. Croyez-moi ;-)

 

8. Attention au ghosting (flou de bougé sur les contours du sujet). Il se peut que les lumières ambiantes soit plus fortes que d’habitude. (Spots du DJ, projecteurs puissants) Dans ce cas, avec les réglages que je vous ai donné, vous risquez d’avoir des images submergées par la lumière ambiante. C’est très pénible, car ça peut varier. Vous aurez donc à modifier sans cesse vos réglages pour vous caler sur la bonne quantité de lumière ambiante sur votre photo. Il faudra simplement bouger la vitesse d’obturation : L’augmenter pour baisser la lumière, la baisser pour augmenter la lumière ambiante. La vitesse d’obturation n’a strictement aucun effet sur la puissance de votre flash !

 

9. Discutez avec le DJ ou l’éclairagiste. Si vous shootez au flash, pas de Brouillard, Insistez ! C’est une nouvelle tendance, chez les Dj et c’est juste l’horreur pour les photographes ! La fumée (moins dense) elle est tolérée. Essayez de vous arranger avec lui pour en limiter l’utilisation pendant que vous shootez.

Le fameux brouillard...Pas flash...

 

10. Amusez la galerie, dansez, rapprochez vous des gens, jouez avec votre fisheye, bref provoquez la surprise et l’amusement chez vos modèles !

10 bis. Règle BONUS : Abandonner le flash, parfois ;-)

 

Essayez de regarder quelle couleur d’arrière plan, sera la plus esthétique pour vos photos. Les spots avec variateur de couleurs vous permettront de la choisir ! Cette astuce est valable pour les sujets (fixes), car vous risquez de louper une bonne pose si vous attendez trop longtemps la bonne couleur…

 

640 ISO - f/3.2 - 1/20s

 

 

 

Rappel des règles de base :

  • La vitesse d’obturation : Modifie la lumière ambiante uniquement > Attention au ghosting (flou de bougé qui touchera votre arrière plan)
  • La sensibilité : Modifie la lumière ambiante ET la puissance du flash (virtuellement) > Attention à la quantité de bruit
  • L’ouverture : Modifie la lumière ambiante ET la puissance du flash (virtuellement) > Attention à votre profondeur de champs
  • L’exposition au flash (+1 etc..) : Modifie la puissance du flash uniquement > Attention au cramage ou à la sous-exposition.

Avec ça vous aller tout casser ;-) Non c’est pas si simple bien sur, mais vous aurez – en tout cas – toutes les connaissances nécessaires pour réussir vos photos de soirée ! Allez, postez les résultats, je veux voir du lourd ;-)


Fatal error: Call to a member function on a non-object in /homez.42/obturati/www/V2/wp-content/themes/elegantstyle/single.php on line 71