43

[TEST] Tirages sur supports rigides par Darqroom.com

darqroom  009

Bonjour à toutes et à tous,

Avant tout, mes excuses pour ces dernières semaines de silence. Ma profession principale (en Banque Privée) et secondaire (Photographe en libéral depuis peu) me laissent très peu de temps pour éditer du contenu !

Etant enfin installé dans mon nouvel appartement, la question de la déco et notamment du choix d’un support d’impression pour mes photos, s’est vite posée. J’avais bien sur de nombreuses possibilités, avec les tirages classiques sur papier premium par exemple. Mais tous les cadres photos dispos dans le commerce, n’avaient pas le ratio adapté à mes œuvres. En effet, La plupart des cadres vendus dans les enseignes classiques (IKEA, ALINEA, HABITAT, etc) sont au format 4:3 (appareils photos compacts, bridges). Cependant les réflex sont au 3:2, bien plus large. Pas question de rogner mes paysages, je n’ai pas investit dans un ultra grand angle (16mm-17mm) pour rien !

Bref, après quelques recherches de cadres photos correspondants à mes gouts ainsi qu’au format 3:2 , je me suis rendu compte que le meilleur compromis était les supports rigides ! Il existe principalement 5 matières différentes : L’alu Dibond®, le Plexiglass®, le PVC Forex® et le PVC Palight®. Ces supports donnent un look d’expo photo, qui change des classiques cadres+tirages sur papier glacé. Selon les supports, ils peuvent aussi résister à l’affichage en extérieur ou à l’humidité. Bref, ils ne font pas que respecter le rapport natif de vos photos (3:2, 4:3 et même Panoramique !), mais valorisent bel et bien vos oeuvres d’art !

Sur le web, l’offre la plus conviviale selon moi, est Darqroom.com

Les différents supports rigides proposés par Darqroom.com

Darqroom, est une toute jeune start-up française que j’aime beaucoup. Je pense sincèrement que si elle continue à se développer sur la vente de tirages en ligne (amateurs et pros), elle aura un potentiel de croissance en Europe, similaire à l’américain Photoshelter.

Pour ceux qui veulent en savoir plus :

Née en mars 2009 DarQroom est une plateforme de services unique pour tous les amoureux de la photo, amateurs comme professionnels. Le maître mot, la qualité. Stockage illimité – sans restrictions de formats et de taille – galeries personnalisées professionnelles, tirages haut de gamme sur de nombreux supports (Classic Pro, Fine Art, Digigraphie, Plexi, Dibond, toiles…) et fonctions communautaires en sont les principaux piliers.

Avec DarQroom, hébergez, gérez, partagez et exposez vos photos sans aucune publicité.

Et pour rebrosser rapidement le portrait je dirais que le concept est né d’un constat de manque : auparavant, on hébergeait ses photos d’un côté, on imprimait de l’autre, on partageait sur un réseau social…bref, rien de très ergonomique. De plus, de nombreux professionnels n’ont pas le temps, ou les connaissances pour développer leur galerie en ligne. Thierry Ferey, Arnaud Corpet et Guillaume Plisson (photographe pro), tous passionnés de photos, se sont donc lancés dans l’aventure avec un mot d’ordre, la qualité. DarQroom propose donc des tirages de qualité professionnelle, avec des artisans imprimeurs, accessibles à tous.

J’ai décidé d’écrire cet article, car j’ai eu beaucoup de difficultés à choisir le bon support. De plus, je n’étais pas du tout familier avec les matières citées plus haut. Cela m’empêchait donc, d’imaginer le rendu potentiel dans mon intérieur. Les photos d’illustration proposées par le site, sont une bonne base, mais c’est pas encore ça (je crois savoir qu’ils travaillent dessus)…

Concernant le process, l’impression est directe. Par directe, j’entends qu’une imprimante spécifique sublime la matière, sans couche intermédiaire.

Impression directe sur support rigide

Impression directe sur support rigide

Par exemple chez Negatif Plus, les mêmes supports rigides sont aussi proposés en contre-collage. Les photos sont alors imprimées dans un premier temps sur un papier photo brillant, puis ce dernier est ensuite collé sur le support rigide. Le rendu est parfait, mais plus sensible aux températures, traces de doigts, ou autres chocs.

Passons maintenant aux supports en détails.

La Plaque de Forex : Une haute qualité d’impression à faible cout.

Ce support est assez épais, pas très cher et surtout très léger (presqu’aussi léger que le polystyrène) !  La matière ressemble à des fibres de plastique un peu meringuées. Au niveau de la qualité d’impression, un peu déçu.  Du moins sur une des deux photos commandées en FOREX, j’ai pu voir de légères trames d’impressions (principalement sur le ciel), mais qui disparaissent avec un éclairage artificiel ou une distance de vision d’un mètre (pour un tirage 50×70).

darqroom  005darqroom  004L’impression est faite avec une laque UV, l’usage en extérieur est de ce fait possible.

Plaque Palight : Un excellent compromis :

Cette plaque souple de PVC expansé, est bien plus dense et dure que le Forex. Le poids s’en ressent aussi on passe de 1 kg/m2 pour le Forex à 4,8kg/m2 pour le Palight 5mm ! Et c’est bien plus qualitatif au touché et au regard. Coté prix on est un peu moins cher que le Forex pour un gain de qualité supérieur.

Tranche du Palight 5mm Tranche du Palight 5mm
darqroom  008Tranche du palight 5mm

Ici, pas de tramage constaté, mais un défaut d’impression surement ponctuel. En effet, 2 exemplaires sur 3, avaient une fine bavure verticale au centre du support. Je tiens à préciser que cela ne se voit que sur un reflet. De face, ou sous un éclairage artificiel il est peu décelable. Cela ne présente donc pas, une grande gène.

[MAJ - 20/04/10] Darqroom a accepté sans discuter de me remplacer le Palight avec le défaut de trame ! Le service client, et le soucis de la qualité est décidément au cœur de leurs priorités…

Il est sûr que pour 70€, on s’attend à un résultat parfait, surtout par rapport à la différence de prix du contre collage. Je reste cependant satisfait du rendu général, du respect de la chaine colorimétrique par rapport à mon calibrage.

Sorte de Bavure accentuée par un reflet. (vue de droite)

Sorte de Bavure accentuée par un reflet. (vue de droite)

Sorte de Bavure accentuée par un reflet. (vue de face)

La bavure vue de face légèrement orientée vers la gauche

L’Alu-Dibond : cher mais durable !

L’aluminium est à la fois un matériau solide et léger et recyclable. Ce support est composé de trois couches. Il s’agit en effet d’un noyau de polyéthylène (plastique aussi dense et dur que du bois) pris en sandwich par deux fines plaques d’aluminium.

darqroom  023

darqroom  019

Il est aussi durable car il est imputrescible et inoxydable. Sa solidité lui permet aussi de résister à un affichage en extérieur et même d’obtenir une résistance au feu classée M1 !

Son poids est quand à lui relativement élevé avec ses 4,75kg/m2, mais rien de dérangeant pour du 60x90cm.

darqroom  017

Là aussi, sur le seul exemplaire que j’ai en ma possession, vous pouvez remarquer un tramage soutenu, qui devient peu visible à plus d’1m50 ou dans sous une lumière artificielle.

darqroom  022

Plaque Plexi : La star des supports.

Il s’agit du support le plus cher, mais aussi celui qui crée le plus bel effet. L’impression se fait directement au dos du support, l’aspect brillant de la photo intervient grâce à la transparence parfaite du plexi. Le look « pro » est garanti! Mais comme beaucoup de choses en photo, la qualité à un prix.

Malheureusement mon budget ne m’a pas permis de prendre ce support. Mais il fera sans doute partie de mes futures emplettes. Pour l’avoir vu dans les locaux de mon entreprise, le rendu est très qualitatif. Contrairement aux autres supports mats, la surface est bien brillante, donc attention aux reflets, (par ex une fenêtre ouverte). Aussi, son utilisation est optimale dans une salle sombre ou fermée.

Exemple de Plexi parmis les autres supports (Image Darqroom)

Exemples de Plexi parmi les autres supports (Image Darqroom)

Comment les fixer ?

Les supports sont livrés, sans aucune fixation. Il faut donc se débrouiller. Les dos des supports sont lisses pour le Dibond et Rugueux pour le Forex et le Palight. Oubliez les accroches murales à clouer, couplées d’une corde pour les suspendre; le support s’exprimera que s’il est parfaitement « collé » au mur.

Je pense avoir trouvé la solution. Le FIX & DEFIX Ni Clou Ni Vis de Pattex est tout simplement génial pour cette utilisation. En effet, ne vous fiez pas au look simpliste de ce scotch double face. Il a la capacité de supporter une charge de plus de 2KG par pastille, pour la version « jaune » et 2,75KG pour la version « rouge »!

[MAJ : 29/04/2010] Ne les coupez surtout pas en deux, vous réduirez leur capacité de charge. N’hésitez pas à en mettre 5 ou 6 par tableau. Avec 3 le tableau tombera, j’en ai fais la douloureuse expérience.

Le système idéal pour  fixer les supports rigides sur le mur.

Le système idéal pour fixer les supports rigides sur le mur.

Attention pour le Forex, il faut mettre 5-6 pastilles par sécurité, car la matière accroche moins bien que les autres. Vous pourrez les trouver chez Top office, Castorama, Leroy Merlin ou encore dans des grandes surfaces alimentaires.

darqroom  001

Palight 5mm en 60x90cm


Verdict :

Je n’ai pas eu l’occasion d’essayer l’offre concurrente de Negatif Plus, Mais sur leur site, pas moyen de commander des tirages rigides en ligne. Peut-être qu’il faut directement aller au labo parisien (pour ceux qui habitent à Paris) ?

Voilà ce qui m’a séduit chez Darqroom. Leur site est, d’une part, très visuel, ergonomique et convivial. D’autre part, il possède également, une offre complète de tirages différents. Pour le transport, les supports sont bien emballés et enroulés dans du papier à bulles. Malgré ces précautions, un de mes supports Palight à un coin légèrement enfoncé de 2mm seulement. Un détail certes, car je n’ai pas cru nécessaire de faire une réclamation. Mais je suis sûr que l’équipe accueillante et sympathique de Darqroom.com m’aurait dédommagé sur ce point ;-)

Mangez des fruits ;-)

Mangez des fruits ;-) (support Palight 5mm 60x90cm)

Concernant les supports, je conseille le Palight pour commencer. Le Forex est un peu plus « cheap » d’aspect, et le tramage variable selon les photos. A part mon souci de bavure (peut-être ponctuelle), je trouve que le rendu est superbe. Je n’ai d’ailleurs pas hésité à en prendre 3 en 60x90cm, et même à ce format, on ne fait aucune fixation dessus.

Ok je sais, ça fait un peu galerie d'art chez moi.

Ok je sais, ça fait un peu galerie d'art chez moi.

L’alu Dibond présente très bien. Contrairement à ce que je pensais, on n’a pas d’effet « alu-metalisé » sur la photo. L’aspect de la photo est donc respecté. Je suis d’ailleurs assez partagé sur ce dernier, car par rapport au Palight la différence de prix n’est pas négligeable, sans pourtant le déclasser en terme de qualité d’impression. Le Dibond peut avoir l’avantage d’avoir les couches d’aluminium et les contours noirs du noyau de polyéthylène, qui font moins « basiques » que le blanc des autres supports.

Concernant le Plexi, pas testé ici. Mais pour en avoir vu dans d’autres circonstances, je peux dire que c’est le rendu le plus flatteur selon moi, mais aussi le plus cher.

darqroom  011darqroom  013

Liens :

Merci de votre visite, et de votre participation au sondage ci-dessous. J’attends également vos questions ou vos retours d’expérience sur ce genre de produits.

Pour commandez les tirages des photos exposées, cliquez ici.

Be Sociable, Share!

A lire également :

  1. [TEST] Les Tirages Papier XL Chez Darqroom
  2. [CONCOURS] Les Gagnants du Prix Turnbull de la photographie 2011

Commentez avec Facebook !

43 réactions

05.04.10

Merci pour ton article et tes remarques très intéressantes. Dommage pour la petite bavure du palight qui me ferai choisir le plexi finalement pour mon propre usage. En 3mm l’écart de prix n’est pas si énorme que ça.
Quel support est le plus utilisé en expo.

05.04.10

Pour Négatif Plus, la plupart des supports (plexi mis à part) sont proposés en contre-collage. D’où peut être l’impossibilité de commander en ligne.
Cela dit, pour avoir testé leurs services, je préfère de loin passer par eux que par Darqroom, étnat sur Paris ça me permet de voir les supports en questions en « vrai » pour faire mon choix.
Pour le tramage très visible, ne serait-il pas du à une accentuation mal gérée et/ou au redimenssionnement ? Parce que j’ai sorti du 50*75 à partir de fichiers de 12millions de pixels sans noter de tels défauts (et pourtant je l’avais fait avec l’export de Lightroom, donc vraiment sans prendre de précaution particulières, pour bien faire j’aurai du passer par Photoshop et faire le redimensionnement en 2 étapes)

05.04.10

Très intéressant. Je suis chez Darqroom depuis un an pour la présentation de mon portfolio (j’aime assez leurs thèmes). Et depuis un an, je vois leur évolution.
Je suis d’abord intéressé par la possibilité future de commande de tirages par les visiteurs.
Je n’avais pas encore envisagé leur développement mais tu m’as bien aidé à évaluer ce service. Merci :-)

05.04.10

Super retour ! J’avais déjà testé l’impression sur toile mais les cadres sont assez épais et chez moi, j’ai pas forcément envie de percer les murs (c’est du béton armé) pour y accrocher mes photos.

Du coup « coller » au mur, c’est exactement ce qu’il me faut !
Ta solution laisse-t’elle des traces après coup ? Je ne voudrais pas que ça fasse comme de la patafix ou même enlevée, des traces jaunes subsistent.

PS : certaines photos ne s’affichent pas, celles des Palight notamment.

05.04.10

Tiens et question : sur ce genre d’impressions, mettrais-tu des contours (blancs ou noirs) ou juste des bandes pour avoir un support carré ?

05.04.10

Bonjour,

encore un excellent article, il n’y a pas assez de retour de qualité sur ce genre d’impression.
Une autre solution serait peut être de faire le contre-collage soit même à condition d’avoir une imprimante. Enfin pour les formats que tu as fait, pas facile d’avoir l’imprimante…
Au passage chouette salon :)

05.04.10

@ BenJ : Pour la bavure, c’est peut être rare… A voir.
Pour les expos ça dépend, dur de généraliser ! Mais je pense qu’il y a pas mal de tirages papiers.

@ Mr Eddy : redimenssionnement je ne pense pas. Mes fichiers font 21 MP avec une réso de 300ppp. Ah oui je vois on ne parle pas de la même chose alors. Par tramage je parle de traces de « tetes d’impression ». Pas de pertes dans les dégradés. heureusement d’ailleurs !
Pour négatif plus si on peut voir les supports en vrai c’est pratique pour les parisiens en effet. Ils font aussi l’impression directe apparement.

@ Bertrand : Je ne connaissais que les tirages papiers chez eux qui sont à peine plus cher qu’extrafilm.com et de très bonne qualité. RAS dessus.

@ Oncle Tom : Oups j’ai oublié de le mettre, ça ne laisse aucunes traces sur le mur ! Mais vraiment rien ! magique. pour enlever le cadre il suffit de tourner le tableau. C’est bien plus qu’un simple schotch double face!

PS : merci pour la remarque.
je ne mettrais aucun contour, perso. question de gout.

@Kinof : Merci, je suis d’accord. En le faisant soi-même pas sur d’avoir des tarifs interessants. Je sais que pour un plexi de cette qualité par ex, c’est hors de prix pour un simple particulier.

05.04.10

merci pour cette article. Je me posais la question depuis longtemps et jamais je n’ai osé sauter le pas. Tu nous donnes un aperçu plus que correct. Etant un fidèle de chez négatif plus, je ne sais pas si j’irai vers Darqroom, mais tu viens me donner l’envie de refaire quelques tirages.

Ton article, ne parle que des tirages numériques, si j’ai bien suivit, ceux qui shootent aussi en argentique, doivent s’orienter vers un labo type négatif plus qui propose du thermocollage.

05.04.10

Merci.
Ben pour l’argentique à part des scans numériques que tu peux uploader sur Darqroom, je vois pas trop de solution… A part la solution Adhoc chez Negatif Plus.

05.04.10

Très intéressant, très bon article et joli salon.

Je préfère aussi négatif plus, mais je suis parisien…
Après, je ne suis pas toujours content de leurs tirages à proprement parler, ils sont un peu débordés et souvent les photos sont tramées (parfois pire que tes exemplaires) ou mal coupées (bandes blanches…).

Du coup je fais mes tirages grand format chez Photoweb, c’est un peu moins cher et c’est le meilleur que j’ai pu tester. Ensuite au besoin, je fais faire le contre collage chez négatif plus.

05.04.10

Merci Aurélien pour ton commentaire. elles sont aussi tramées chez N+ ? en tirage rigide ou papier ? car en papier c’est nikel par contre chez DQR.

05.04.10

Bon. J’ai commandé. Je te tiens au courant. En tous les cas merci ;-)

05.04.10

Super merci ! Tu as pris quoi alors ? On attend les photos ;-)

05.04.10

Un palight en 40×60… Test :-)

05.04.10

Merci pour ce test complet. j’étais à la soirée organisée par Darqroom il y a 3 semaines à Paris. Equipe sympa…(je n’appellerais par Darqroom une start-up vu le back-office (voire back-up) qu’ils ont mais bon, c’est un détail). Je n’ai pas encore testé les tirages. J’ai fait un tirage il y a quelque temps chez Fotodart à Paris. Bonne qualité, mais contact bof bof, un peu trop « élitiste ». Surtout pour le plexi. Merci encore.

05.04.10

Jolie galerie Vincent,
je vais succomber à la tentation d’aller chez eux si ça continue!
Merci pour ton retour.

05.04.10

Hello.

J’ai pas encore commandé mais j’ai mis en application l’astuce du fix & defix (bon, l’équivalent de UHU parce qu’il n’y avait « que » ça dans le magasin où j’étais).

Ça marche super bien :-D J’ai pas encore retiré le cadre du mur mais j’ose espérer que ça ne laissera pas de traces.

Merci pour le tuyau, c’est ��norme !

05.04.10

Salut à tous,

Bravo Merwen pour ce très bon article. Pour avoir vu tes exemplaires je mets un gros up pour l’impression Alu-Dibond d’une photo de nuit que tu avais faite. Le rendu mat est du meilleur effet et m’a convaincu à commander un tirage du pont St-Pierre à Toulouse by night. Je passe la commande ce jour. Peut-être pourrais-tu poster une photo de ce tirage alu dibond?
Merci

05.04.10

@Oncle Tom : LE fix & defix de Pattex ne laisse aucune trace en tous cas ! Attention au contrainte de poids et tout devrait rouler.

@ Thierry : Merci Thierry. J’essaierai de poster ça.

05.04.10

Bonjour et merci pour cette revue fort interessante.
Je me preparais justement à effectuer quelques tirages chez eux donc ton article m’est tres utile.
Puis-je te demander comment as-tu preparé tes tirages, au niveau du profil ICC pour ces impressions rigides, car autant ils te suggerent leurs profils pour tirages papiers autant pour le rigide, c’est assez vague.
Merci encore
Nico.

05.04.10

@Nicolas Z. :
Content pour l’utilité de cet article ! Niveau profil, j’ai celui de ma sonde suite au calibrage de mon écran avec la Spyder 3 pro. Chez eux, je choisis l’option expert car je préfère conserver mes réglages. Et bien même sur du rigide le rendu est très proche, la saturation, le contraste et la balance des blancs idem. pas de différence constaté en conservant mon profil.

05.04.10

[MAJ - 20/04/10] Darqroom a accepté sans discuter de me remplacer le Palight avec le défaut de trame ! Le service client, et le soucis de la qualité est décidément au cœur de leurs priorités…

05.04.10

Le FIX & DEFIX Ni Clou Ni Vis de Pattex est tout simplement génial pour cette utilisation. En effet, ne vous fiez pas au look simpliste de ce scotch double face. Il a la capacité de supporter une charge de plus de 2KG par pastille, pour la version « jaune » et 2,75KG pour la version « rouge »!

[MAJ : 29/04/2010] Ne les coupez surtout pas en deux, vous réduirez leur capacité de charge. N’hésitez pas à en mettre 5 ou 6 par tableau. Avec 3 le tableau tombera, j’en ai fais la douloureuse expérience.

05.04.10

Bon, j’ai reçu mon Palight… Assez déçu par le tramage pas trop discret mais bon… et pour 60 €, j’aurais voulu mieux… Mais pour le reste, ta description correspond parfaitement ;-)

05.04.10

Merci pour ton retour. Quelles sont les caractéristiques de ta photo ?

05.04.10

Que veux-tu dire par là?
Ce que je peux dire c’est que l’on voit des bandes de 1,5 cm sur toutes la longueur… Vraiment pour ce prix-là…

Allez, au mur et sans trop faire attention ça passe.

05.04.10

Je voulais savoir si le tramage se voyait plus sur les zone claire ou sombres. Dnas mon cas c’est sur les sombres types ciels. de pres et sous une lumière jour, oui ça se voit, mais en lumière artificielle et accroché, beaucoup moins…

05.04.10

C’est exactement ça! Donc c’est récurrent. Il faudrait faire remonter notre discussion/constat chez Darqroom.
La photo que j’ai commandée est celle-ci : http://www.flickr.com/photos/webab/4517720548/in/set-72157623721125999/

05.04.10

Ces tramages du aux têtes d’impression sont rédhibitoires pour moi. Vu qu’on parlait de Négatif Plus, certes c’est contre-collé et non imprimé directement sur le support (ce qui semble être la technique de Darqroom), mais aucun tramage sur mes 2 photos imprimées en 50*75cm.

05.04.10

@Bertrand : Je pense que c’est déjà fait ;-) Au fait pour la ta photo tu as utilisé des filtres GND cokin pour que ce soit rose comme ça ? ou c’est un désir un post prod ?

@Mr Eddy : Oui, mais tout dépends de la distance de visualisation. c’est comme un 4/3, on ne va jamais le regarder de près heureusement car on serait bien déçu. Mais je te rejoins, l’impression est perfectible pour une visualisation inférieure à 40cm.

Pour le contre-collage ce qui m’inquiétait c’était la durée de vie du support…

05.04.10

Oui je sais bien. Et meme de près mes tirages étaient nickels de ce point de vue.
Tu as posé la question à Négatif Plus ? Parce que la durée de vie, dans le cas du contre-collage, est tout simplement dépendante du couple papier/impression. Et leurs tirages de bae sont garantis 50 ans à ce qu’ils m’ont dit (minimum), tirages de base qui sont bons mais pas exempt de défaut tout de même, vu que j’ai noté sur 2 photos un rendu légèrement désaturé dans les rouges. Après c’était des tirages d’essais avec pas mal de dégradés, donc je n’ai pas cherché plus loin vu qu’en 20×30 ce que j’ai eu à faire imprimer pour la vente étaient eux parfait.

Et franchement, avant qu’une de mes photos valent le coup de vivre plus de 50 ans… Après pour une vente à un client, comme de toute façon beaucoup de particuliers veulent les fichiers numériques en plus d’un éventuel tirage, libre à eux de choisir la qualité d’impression et donc la durée de vie de leur photo :)

05.04.10

Pas faux Eddy. Je ne sais pas votre âge mais moi dans 50 ans, il y a de fortes chances que je mange les pissenlits par la racine comme on dit.

Mais le tramage, malgré que je sois compréhensif, je suis vraiment déçu. Sinon, ça le fait au mur hein :-) Pas besoin de cadre et léger comme tout.

Négatif plus livre en Belgique? Je ne vois pas ça sur leur site… Vais leur demander tiens.

05.04.10

@Mr Eddy : Oui je ne doute pas de la durée de vie du tirage mais du collage !…

@ Bertrand : si ton tramage est trop fort, c’est peu être un problème ponctuel, signale le à Darqroom pour un geste commercial ?

05.04.10

Hello,

je reviens sur le sujet car j’ai expérimenté ta solution ainsi que la pâte repositionnable de UHU.
Résultat : je ne retiens ni l’un ni l’autre.

- mes murs ne sont pas totalement droits ; fix & defix l’exige, afin d’avoir une adhérence maximale
- un mur avec un papier peint légèrement en relief tue également le fix & defix
- la pâte repositionnable UHU est meilleure mais j’ai plusieurs de mes tableaux qui se sont décrochés avec la chaleur (alors qu’ils étaient accrochés depuis plusieurs semaines)

Bref, je vais finalement percer sans regret …

PS : j’ai opté pour du tirage sur papier Fine Art de Fuji, très mat, avec encadrement sans verre. Ça sublime bien l’image et reste léger … et moins cher l’alu & cie.

05.04.10

C’est sur que le fix & defix requiert des murs « parfaits » lol Ne pas lésiner sur les pastilles pour éviter un accident !

05.04.10

Pour les formats de cadre, c’est sûr que Habitat et Ikea ne sont pas idéals pour ça. Moi je commande sur des sites de matos beaux-arts et on trouve des dimensions tout à fait adaptées aux 3:2 , comme les cadres 50×70 ou 60×80…. et même du format carré. Les cadres Accent en alu ont un bon rapport qualité prix, les Nielsen sont plus chers mais de très bonne qualité et réputés depuis longtemps.

05.04.10

Merci, tu peux donner le nom des sites, certains pourront ainsi les trouver aisément.

05.04.10

En ce moment je vais sur ce site:

http://www.geant-beaux-arts.fr/

Et sinon il y aussi les magasins Eclat de Verre spécialisés en encadrement.
http://www.eclatdeverre.com/main.php

05.04.10

Bonjour,

Ce test m’a beaucoup intéressé, j’ai été confronté l’année dernière à ce problème, comment tirer sur support rigide pour une expo tout en gardant une qualité « fine art »..
Je devais exposer une 15 ène de grands formats au ratio atypique. Les prix proposés par négatif+ étaient vraiment exorbitant, même si je dois l’admettre la qualité était irréprochable. (l’expo était pour la galerie d’un client, pour lui faire plaisir, (je suis photographe industriel) et très peu subventionnée…)
J’ai donc décidé de passer par un de mes prestataires habituels pour les tirages sur papier photo. J’ai ensuite contacté un autre prestataire, imprimeur publicitaire, qui ne possédait pas de machine fournissant la qualité d’un tirage sur une imprimante epson 8800, mais qui maîtrisait le contre collage sur support rigide. J’ai choisi de faire contre coller mes images sur de l’alucobond, une variante du dibond pour la construction. Au final cela m’a couté 25 euros/ images pour le contre collage, plus le prix du tirage papier, ce qui me semble très correct, même si le rendu final n’est pas exempt de tout petits défauts.
Une fois les images contre collées sur le support rigide, il me fallait encore trouver un système d’accroche. C’est là que la vraie prise de tête a commencé. J’ai tout d’abord épluché tout les sites internet qui en parlent, pour finalement décider d’acheter un rail à cimaise, de le découper, pour ensuite le coller à l’adhésif double face à miroir. Comme je suis paranoïaque et que l’expo devait accueillir du publique, je ne voulais pas que mon système d’accroche cède sur le tête d’un visiteur, j’ai donc renforcé avec un autre adhésif l’attache du rail à cimaise. Cela fait bientôt 1 ans 1/2 que cela tiens sans problème.

05.04.10

très cosy ton sweet home ! Love that !

05.04.10

Merci MarieLaure ;-)

05.04.10

Bonjour,
Merci pour cet excellent article,
Je suis en train de préparer une expo perso, j’ai des tirages 53 x 80 sur dibond 3mm, j’aimerai que tu m’expliques ton système de fixation avec les pastilles ‘ni clou ni vis’ : quel type de crochet as-tu utilisé ? Car j’image que c’est pastilles vous ont servi à maintenir un système d’accroche ?

Merci !

05.04.10

@Virginie,

Bonjour, c’est tout bete, j’ai collé ces pastilles-scotch double face sur mes supports. Sans les détacher surtout, il faut pas les couper pour en faire plus sinon elles deviennent mois solides. et depuis l’article ça tient toujours sur mon mur lisse.

Réagissez !

* Obligatoires

Partenaire :

Sur facebook

Twitter

Merwen sur Flickr

We Love ParisReporterReporterI love ParisI love ParisPlace de la concorde