24

[PHOTOS] Un été vu du ciel, Prise de vue aérienne

Bonjour à tous ! Je suis pas très prolifique sur le blog et j’en suis désolé. Cela ne va pas s’arranger, car 2012 va être très très chargée pour moi ;-)

Je voulais vous partager un projet que j’avais en tête depuis quelques années : photographier du ciel des plages du sud de la France. Pas à 45° comme la plupart des photographies aériennes, mais d’une manière plus originale à 90° afin de créer des motifs avec les différents paysages. Je vous l’accorde, une sorte de Terre vue du ciel façon « urbano-estivale » ;-)

Après une semaine de préparation et de scooting, j’ai appris par cœur ma feuille de route grâce à Flickr et Google Maps. En vol, si votre budget est limité, il faut aller très vite, chaque minute compte. J’ai également passé pas mal de temps à chercher un pilote disponible pour ce genre de projet. Pas un simple de photographie aérienne que j’aurais pu faire en avion, car ce projet demandais à ce que je sois à 90° du sol donc légèrement en dehors de l’appareil. J’ai donc trouvé l’hélico idéal le Hughes 300 (maintenant Schweizer 300 ou Sikorsky S-300C). Petit, léger, et surtout une rampe accessible pour poser mes pieds à l’extérieur !

Pour l’équipement, il m’a été demandé de voyager léger. Dur me connaissant. Du coup j’ai choisi 3 optiques. Le 70-200mm sur le 5Dmark II, le 24-70mm f/2,8 en backup, le 24mm TSE (Tilt shift) sur le 1DIV afin d’avoir un 31mm TSE. J’ai essayé de louer un 45mm TSE en vain. A quand un vrai site de location de matos photo en France.

Départ de l'hélico

Premiers tests avec le 24mm TSE afin d’affiner mes réglages.

Mouais, je préfère encore tripoter mon boitier

Vol stationnaire au dessus du port. Je descends sur la petite marche de l’hélico, tout en gardant une partie sur le siège (on dirait pas mais c’est haut ;-) . Même accroché par la ceinture de sécurité (la même que dans les avions !), je restais obsédé par ce simple petit crochet qui tenait ma vie ;-)

OK, on se lance ! je vais vomir

Allez ! C’est parti ! CLICK, CLICK, CLICK, CLICK, CLICK,…

STOP.

Une belle série de photos toutes blanches !

Après être resté le doigt appuyé comme un taré pendant au moins 4 longues (et chères) minutes, je regarde mon écran et là le drame des photos toutes blanches…….5s……. 10s…..20s passent et là tilt ! Cette **** de molette du 5D mark II avait encore switchée de programme pendant que j’étais suspendu sur la marche de l’hélico ! Je comprends pourquoi Canon propose un verrouillage de la molette 3 ans après la sortie de ce boitier… Bref pas le temps de haïr Canon (cette fois ci ;-) , je reprends le shoot, check rapide sur l’écran et pas totalement satisfait des réglages. Avec la vitesse de l’hélico, même à 1/1200s j’obtenais des légers flous (en mode M). Du coup je suis direct passé à 400 iso pour avoir une expo correcte à 1/2500s, tout en demandant au pilote de ralentir sa vitesse. Niveau ouverture j’étais à f/3,5 sur le 70-200mm 2,8 IS II. f/3,5 car plus fermé, j’allais perdre de l’exposition de la lumière. Pas pu ouvrir non plus, car à 2,8 ma profondeur de champs et les bords des images, risquaient de donner des choses molles. Un vrai casse tête que j’avais heureusement anticipé.

Autre désagrément le temps d’obscurcissement du viseur sur le 5D mark II, assez long entre chaque rafale. On le sait tous c’est pas un sportif ce 5D, mais cela ne m’avais jamais autant gêné ! Avec la vitesse de l’hélico, le vent qui faisait me faisait pleurer, j’avais besoin de toute la disponibilité du viseur.

Plage du couchant

Plage du Grand travers

Plage de la Grande Motte

Baignade en mer, Plage de la Grande Motte

Détente estivale, Plage de la Grande Motte

Détente estivale, Plage de la Grande Motte

Détente estivale, Plage de la Grande Motte

 

Joueurs de volley ball, Plage de la Grande Motte

Plage privée, Plage de la Grande Motte

Solitude estivale

Jeux pour enfants, Plage de la Grande Motte

Kayac, Le Ponant, Grande Motte

Port de la Grande Motte

Le couchant, la Grande Motte

Parc aquatique de la Grande Motte

Parc aquatique de la Grande Motte

Photo faite au 24mm TSE sur le 1D. C’est à ce moment que j’ai compris l’investissement fais dans ce boitier. Le viseur était plus confortable, mieux protégé du vent, largement plus dispo entre chaque rafale, et les rafales…yummy!. bref un plaisir comparé au 5D mark II. Si j’avais su.

Quartier des villas au Canon 24mm (1,3x sur le 1D) tilt and shift, Golf de la Grande Motte

The last putt, Golf de la Grande Motte

Golf de la Grande Motte

Tennis de la Grande Motte

Un grand merci à M. Godard d’Helisud pour son pilotage hors pair et sa sympathie ;-)

Et voici une petite vidéo sans prétention (la honte…) :

Voir les photos sur mon Porfolio

J’attends vos commentaires sur cette série. Demain je pars pour la Guyane pour quelques tournages que j’espère vous faire partager dès mars 2012 ;-)

@ bientot !


Fatal error: Call to a member function on a non-object in /homez.42/obturati/www/V2/wp-content/themes/elegantstyle/single.php on line 71