30

[TEST] Canon VS Nikon : 24-70mm f/2.8 L et 24-70mm f/2.8

top

Les deux meilleurs zooms généralistes de Canon et Nikon sont testés aujourd’hui. Ils sont très répandus chez les pros du studio ou du reportage. En effet, en studio leur ouverture constante est obligatoire afin de ne pas avoir à modifier, sans arrêt, les réglages. En situation de reportage, leur plage de focale ainsi que leur grande ouverture, sont indispensables. Bref, leur utilité n’est plus à prouver. Concernant les performances optiques, il ne faut pas s’attendre forcément, à un piqué interstellaire. Ce sont des Zooms, pas des focales fixes. Mais ils restent un bon compromis entre qualité et praticité.

Je remercie Thierry de m’avoir fourni son boitier Nikon D700 (ou D3 car même capteur) ainsi que cette belle optique.

Pour connaitre les conditions du test merci de vous référer à l’article précédent opposant les 70-200mm 2.8 stabilisés des deux marques : [TEST] Canon VS Nikon : 70-200mm f/2.8 stabilisés

Construction et prise en main :

Concernant l’aspect extérieur, les deux optiques sont très bien construites. On a ici une belle construction simili-acier, on est loin de l’aspect plastique des gammes classiques. Bien sûr les deux marques ennemies se sont arrangées pour inverser le sens de montage et zooming de leur objectifs. Chacune travaille à montrer ses différences, pas si grandes que ça en terme d’optiques…

Niveau poids, le Canon possède 50 grammes d’embonpoint de plus par rapport au 900 grammes du Nikon.

Le Piqué :

@ 24mm :

@ 24mm

@ 24mm : plan total - 21MP

A 24mm et à pleine ouverture, les deux marques délivrent un piqué assez « mou » selon moi. Même si ces critères appartiennent à chacun. Comme beaucoup d’objectifs, il faut fermer le diaphragme pour obtenir un meilleur piqué. Sur la gauche, vous pouvez voir l’avance de Canon en terme de netteté, dû en partie par la résolution de 21MP du 5D Mark II contre les 12 MP du D700.

En fermant un peu, on obtient des résultats très similaires à partir de f/5.6. Ceci rend d’ailleurs, la comparaison difficile dans la plupart des situations (publications WEB, journaux, tirages de moyenne taille). A partir de grands tirages comme un 24×36cm à 300dpi, on commencera certainement à voir une différence de qualité, mais en dessous de cette taille, peu de différences.

Test de piqué à 24mm des 24-70 Canon et Nikon

Test de piqué à 24mm des 24-70 Canon et Nikon

@ 70mm :

A 70m, ce qui frappe c’est la perte de luminosité chez canon. Il y a à peu près, 1IL en moins sur le 24-70 de Canon. Non négligeable!

Coté piqué, à pleine ouverture (f/2.8) Canon prend encore le dessus. Et ce, déjà sur un crop 100%! Imaginez les photos sur un grand tirage ou écran de 22″ et +…

Pour retrouver un équilibre entre les deux marques il faut aller jusqu’à f/5.6. Là le piqué est très similaire.

@ 70mm

@ 70mm

Test de piqué à 70mm des 24-70 Canon et Nikon

Test de piqué à 70mm des 24-70 Canon et Nikon

Verdict :

Canon est clairement vainqueur à pleine ouverture, et ce, à 24mm comme à 70mm. Cependant Nikon prend très vite du grade, en fermant le diaphragme de 3 crans. Ainsi ce dernier, égalise le 24-70mm L de l’équipe « rouge ». C’est donc en condition de portrait, à pleine ouverture, que la différence va se faire. Sinon, dans d’autres utilisations requérant un diaph fermé, comme le paysage ou le studio, l’avantage de Canon sera quasi-nul.

Notez aussi, la perte de luminosité à 70mm. En effet, le Nikon à une large avance en terme d’exposition. Il faudra chez canon, surexposer voire booster les isos, afin d’obtenir l’expo native du 24-70mm Nikon.

Ou acheter :

Tests sur Full frame :

@ vos commentaires. J’aimerais aussi avoir l’avis d’éventuels switchers.


Fatal error: Call to a member function on a non-object in /homez.42/obturati/www/V2/wp-content/themes/elegantstyle/single.php on line 71